LES DIVAGATIONS DE SAM MOORE OU EN ATTENDANT SUNDAY, JE DEGUSTE DES YEUX, OUT- III, 8 JULY 2015

Mojito, une éclaircie venante,
et dans une caisse en bois
Un bol et sa boule,
Sam Moore continuait à se demander
Le bol et sa boule
rien que pour voir

Sa boule
Allongée sous
Ma table renversée
Ma boule ou je verses
Ou je vois qu’à la lie tu bois
Ou tu vois j’en ris des doigts
Roule sous la boule encharmée
Et ton cil se colle à l’iris de mes pois

je vois rien que pour boire
du cocktail
j’attends la fleur du soir
T
El picolito

Les divagations de Sam Moore ou en attendant sunday, je déguste des yeux