RAYMOND PETTIBON POLITIQUE

Raymond Pettibon a longtemps été pour les uns, l’auteur des pochettes de Black Flag et des Minutemen, et pour les autres, un des artistes américains majeurs depuis les années 80.  Il est, en effet, un des rares artistes, sinon le seul, dont le travail se situe à la fois dans les mémoires de tous les amateurs de punk-rock et dans les meilleurs musées. Prenant leur source dans la culture punk-rock californienne et dans l’esthétique DIY des pochettes de disques, des comics, des flyers et des fanzines de l’époque, ses dessins expriment le désenchantement généré par les contradictions d’une société dépeinte sans complaisance. Dès l’époque de ses collaborations avec Black Flag, l’artiste a su illustrer une Amérique hantée par Charles Manson, par les mensonges de Ronald Reagan et marquée par l’implosion du modèle de structure familiale traditionnel.

L’éditeur Allemand Hatje Cantz a publié il y a plusieurs mois déjà l’importante monographie Here’s Your Irony Back - Political works 1975-2013 consacrée comme son nom l’indique sur le caractère politique dans l’œuvre de Pettibon. Le volume se concentre ainsi à la fois sur les débuts mal connus autant que sur un aspect aussi minoré qu’évident du travail de l’artiste américain. Très bien réalisé, l’ouvrage souligne aussi le retour, depuis la seconde partie des années 2000, à une œuvre plus critique encore. Les dessins sont un témoignage de l’histoire des Etats-Unis, se réfèrent à de nombreux événements tels que la bombe nucléaire, la guerre du Vietnam et celles d’Irak et d’Afghanistan, ainsi qu’aux mauvais traitements infligés aux prisonniers d’Abu Ghraib. De manière plus générale, mais moins connue, Raymond Pettibon se fait aussi le témoin des mouvements de protestation récents tels qu’Occupy Wall Street ainsi que de conflits comme la situation actuelle en Palestine.

On découvre une œuvre politique, pacifiste, au final toujours punk, habitée par des figures telles que Ronald et Nancy Reagan, J. Edgar Hoover, Bush père et fils, la famille Kennedy, Barak Obama, Charles Manson, Hitler ou encore Ben Laden.

 

Raymond Pettibon – Here’s Your Irony Back – Political works 1975-2013

Hatje Cantz : www.hatjecantz.de