Les Levine au IMMA, Resurrection des Troubles : Regard sur l’Enfance

Du 15 février au 06 mai 2019, l’Irish Museum of Modern Art à Dublin dévoile au public une partie de sa collection d’œuvres de Les LevineResurrection (1972-2016).  

Resurrection est une série de treize photographies couleur entourées d’une double frise de photos n/b combinées à treize textes sous forme de questions. Elle se base sur The Troubles: an Artist’s Document of Ulster (1972), initialement une installation masse médiatique avec des photogaphies, une vidéo de 55 minutes et du fil barbelé qui montre les conflits entre les protestants et catholiques extrémistes, les maisons avec leurs habitants, les enfants et les enterrements. 

Les-Levine-Resurrection1

Les Levine RESURRECTION Are we everything we see ? 1972/2016 Photograph (Fuji Crystal) 62.5 x 83.2 cm Collection Irish Museum of Modern Art Donated by Amy Plumb Oppenheim in honor of Dennis Oppenheim, 2018 Denis Mortell Photography © Les Levine RESURRECTION 2016

Les-Levine-Resurrection2

Les Levine RESURRECTION Would unity join or divide us ? 1972/2016 Photograph (Fuji Crystal) 62.5 x 83.2 cm Collection Irish Museum of Modern Art Donated by Amy Plumb Oppenheim in honor of Dennis Oppenheim, 2018 Denis Mortell Photography © Les Levine RESURRECTION 2016

Les-Levine-Resurrection3

Les Levine RESURRECTION Could this be the end of the line ? 1972/2016 Photograph (Fuji Crystal) 62.5 x 83.2 cm Collection Irish Museum of Modern Art Donated by Amy Plumb Oppenheim in honor of Dennis Oppenheim, 2018 Denis Mortell Photography © Les Levine RESURRECTION 2016

Les-Levine-Resurrection4

Les Levine RESURRECTION Why is truth always the first victim ? 1972/2016 Photograph (Fuji Crystal) 62.5 x 83.2 cm Collection Irish Museum of Modern Art Donated by Amy Plumb Oppenheim in honor of Dennis Oppenheim, 2018 Denis Mortell Photography © Les Levine RESURRECTION 2016

Au sujet de l’utilisation des questions dans ResurrectionLes Levine dit : « L’art produit souvent plus de questions que de réponses ; et les questions à l’ère des médias révèlent peut-être plus de vérité que les réponses pourraient en donner. » Selon l’artiste né en Irlande, le langage est un appel à l’action. Cet aspect se retrouve dans la campagne masse médiatique de billboards Blame God (Londres, 1985; Dublin, 1986 et 1994), également fondée sur la série photographique The Troubles (collection de l’IMMA). 

4. Les Levine, Strave God (serie Blame God), 1994, Dublin, © Les Levine 1994

Les Levine, Strave God (serie Blame God), 1994, Dublin, © Les Levine 1994

Resurrection est une donation faite en 2018 à l’IMMA, parAmy Plumb Oppenheim et en l’honneur à Dennis Oppenheim, un ami proche de Les Levine.

Danielle C. March

1. IMMA 2019, Les Levine, RESURRECTION, 1972:2016. © Les Levine 1972:2016

Pour en savoir plus, vous pouvez lire l’entretien avec Les Levine donné au Irish Examiner:

https://amp.irishexaminer.com/breakingnews/lifestyle/culture/les-levine-the-troubles-from-a-different-perspective-904283.html

The Troubles (collection de l’IMMA), 1972

1. dust-distiller, levine_les_the troubles, 1972 © Les Levine 1972_imma.3305.54

Les Levine, The Troubles: An Artist Document of Ulster, 1972, c-photographie, 27,9 x 35,6 cm,IMMA Collection : Donation de Les Levine en mémoire à ses parents Muriel McMahon et Charles Levine, 2010. ©Les Levine, 1972

2. levine_les_the troubles, 1972 © Les Levine 1972_imma.3305.76

Les Levine, The Troubles: An Artist Document of Ulster, 1972, c-photographie, 27,9 x 35,6 cm,IMMA Collection : Donation de Les Levine en mémoire à ses parents Muriel McMahon et Charles Levine, 2010. ©Les Levine, 1972

3. levine_les_the troubles, 1972 © Les Levine 1972 jpg

Les Levine, The Troubles: An Artist Document of Ulster, 1972, c-photographie, 27,9 x 35,6 cm,IMMA Collection : Donation de Les Levine en mémoire à ses parents Muriel McMahon et Charles Levine, 2010. ©Les Levine, 1972