PIERRE BESSON : LA FICTION AMORCE…

Besson-203

« C’est en quelque sorte l’avenir du passé qui est en question. »
Paul Valéry

Episode 1 : La fiction amorceI

Il était une fois un drone en visite d’une exposition d’art contemporain dans une cité millénaire, carte postale habitée au doux nom de Château-Gontier Bazouges aux confins d’une grande étendue bocagère où coulent les eaux de la Mayenne.
Rendez-vous compte, un drone. Depuis quand les hommes ont-ils déserté … Lire la suite

A PROPOS DES NOUVELLES AVEC PIERRE GIQUEL ET SAM MOORE….

Dans l’attente d’une remontée en surface, probablement plus hivernale,

les rouleaux de la fin l’été poursuivent leurs débobinés dans les sous-sols gémeliens, 
Il Sam Moore Projectionis,

David Michael Clarke, 2014 Galerie du Dourven © Hervé Beurel

DU 21 JUIN AU 02 NOVEMBRE
Galerie du DOURVEN
TREDREZ LOCQUEMEAU|Galerie du Dourven|Pays de Trégor Goëlo
15h-19h sauf lundi
ITINÉRAIRES BIS
02 96 62 76 00
Association départementale de développement culturel et artistique des

Lire la suite

A LA FIN DE L’ÉTÉ, PAR PIERRE GIQUEL, DANS LE PROLONGEMENT DES ÉCHANGES AVEC LES PENSÉES DE SAM MOORE… (21 PART II)…

S M en une nuit changeait de sexe mais pas de sexualité

On chuchotait mais cela n’était pas nécessaire. On ne s’offusquait plus aujourd’hui des colorations nombreuses que S M faisait subir à ses poils, ni des transformations vertigineuses de ses membres. Elle disait n’aimer l’amour qu’en chantant et ne pas se souvenir de la succession de tessons qu’il laissait derrière lui. S.M. jouait inondée jusqu’au matin. Les naufrages étaient … Lire la suite

EXTRAIT DE : LES PENSÉES DE SAM MOORE… ERRATUMS, ÉCHANGES ET MOUVEMENTS… (20 PART II)

Sam Moore se réveilla en sursaut.  Il s’était assoupi, voluptueusement.
La durée de la nébuleuse fut assez longue car la lumière avait considérément baissée et s’était largement cramoisie qu’on aurait cru qu’un bouleversement géographique avait eu lieu. Des remaniements avait été effectués. Et les différents filtres normalement affectés à leurs tâches lumineuses bien précises avaient été permutés avec d’autres, sans apparentes qualifications. Game light and dark, chaises musicales, 
Des claquements Lire la suite

EXTRAIT DE : LES PENSÉES DE SAM MOORE… ERRATUMS… (QUELQUE PART APRÈS DE 18 PART II)

Hugues Reip, Annonciation, 2014, Chapelle du Genêteil © Marc Domage

Oh Oui ! Vous avez raison,
Cest beau les cafouillages !
je dirais même j’adore ça, mais
quand j’ai vu que j’avais égaré une si belle phrase qui parlait d’incandescence,
j’ai paniqué !

Ceci n’enlèvera pas donc cela,
Allez, qu’on ajoute encore des erreurs !
Tandis que je recevais ce message de Pierre, “La minute d’incandescence comme celle de monsieur … Lire la suite

(UNE SUITE) PAR PIERRE GIQUEL, DANS LE PROLONGEMENT DES ÉCHANGES AVEC LES PENSÉES DE SAM MOORE (18 PART II) …

La plume que nous avons évoquée avait été découverte dans un buisson, et soustraite au feu elle retrouvait sa verte fougue, faisant sonner sa flûte humide sous les paupières du slip. Mademoiselle se tenait les côtes comme dans un tableau médiéval, elle avait bu et poussait des cris qui rappelaient ceux d’une folle déracinée. Sam Moore se souvenait d’une étrange rencontre avec Hildergarde, cette sainte qui vivait ses visions sans … Lire la suite

PIERRE GIQUEL, (SUITE) DES ÉCHANGES AVEC LES PENSÉES DE SAM MOORE (16 PART II)…

LES DOIGTS  DE SAM MOORE

feuilletaient un livre privé de titre. Ce livre peut-être n’en avait jamais eu, exposant l’essentiel et réservant à chacun des lecteurs le soin de lui donner un nom. Imaginons chaque lecteur avec son titre, la vie ordinaire abrégée, l’idée soumise aux fluctuations précises et imprécises de chacun, l’éloge de la multiplicité poussé à son paroxysme, un livre où l’hypothèse est reine.

 

La collection Oulipo … Lire la suite