KALEIDOSCOPE 7 – D’OUTRE-TOMBE OU D’IMPOSTURE ?

Dans un article récent, Laszlo Ferragus soutient qu’Esther Doerrie de Manfred Huschner pourrait être qualifié de « roman d’outre-tombe ». Outre la référence écrasante à Châteaubriand, l’argument principal, d’ailleurs formulé dans un style abscons et dogmatique (« la rhétorique réduit la complexité du réel ») quand il n’est pas purement et simplement ridicule (« En tuant Esther Doerrie, Sir Charles a pris le visage de la morte » ou … Lire la suite