Boris Jouanno : Une partie de tennis

I

Plexus se réveillait chaque matin à l’heure où le soleil rosissant se glissait au travers des persiennes de sa chambrée. Après avoir pris un solide petit déjeuner composé de deux chopines de bière à 7 degrés 9 car la température lui importait, il était alors à quatre grammes, ne pesant que soixante kilos, cela créait alors un sacré distinguo.
Ablutions matinales effectuées, après avoir enfilé d’élégants oripeaux de sa … Lire la suite