LES THUGS – COME ON PEOPLE

Putain de Live ! La madeleine est électrique… On n’oublie pas les Thugs aussi facilement et même si 1999 scelle la pierre tombale d’un des meilleurs groupe de rock dur français après 16 années de bons et radicaux service, il y a toujours une occasion pour ré-écouter ces morceaux ciselés et rageurs qui n’ont pas perdu une ride… Production carrée, système basique et métrique, cela claque et fuse… On comprend la mécanique en deux morceaux et la singularité des choeurs qui stratosphérisent la voix et laissent s’échapper les guitares. Rien de compliqué ni de virtuose si ce n’est l’évidence et l’efficacité. Pas de bla-bla : le bras est tendu, le poing levé. Ni vraiment punk, ni vraiment hardcore, ni vraiment psyché ou pop mais résolument rock, dans l’urgence et dans le son. On n’entretiendra pas la légende et la signature sur le label Sub-pop ou sur les collaborations de prestige, on retiendra un engagement sans faille auprès de la scène indépendante et contestataire de l’époque. Les Thugs étaient avec les Provisoire dans cette mouvance les seuls à se tenir droit et à pouvoir regarder n’importe quel public de face. Ils en ont profité. Il est préférable de les écouter en vinyl et très fort – le son du cd trop cristallin nettoie les aspérités. Pas de réédition vinyl des albums studios en perspective mais la sortie d’un coffret de 2 DVDs avec un CD et ce live en vinyle : Come on, People enregistré en 2008… déjà 9 an après que le groupe ai déposé les armes… Cela semblera loin pour certain mais tellement proche pour ceux qui feront l’effort de simplement écouter. Le rock reste le rock et à la manière des Jesus & Mary Chain ou de Joy Division, le temps n’a altéré en rien la musique de ces groupes qui ont su se débarrasser du décors, du look et des gestes inutiles – quoique pour les Jesus & Mary chiant je manque un peu d’objectivité… Il ont trouvé leur son, leur style et leur intemporalité. Classique par essence, classique par la pureté de l’intention : être au plus juste et au plus fort. 10 morceaux d’une effrayante simplicité, 10 morceaux sans écho – dans l’instant de leur explosion. On pourra toujours reprocher un manque d’imagination ou un manque de composition mais c’est justement ce qui en fait la véritable qualité : une forme de pureté. Le rock est une attitude avant tout, un instant volé et une énergie qui n’existe que dans l’instant de son activité. Les Thugs ont choisi l’intensité : une électrode fine qui se consume au contact de l’électricité… Il n’y avait pas de futur à l’époque, il n’y en a toujours pas…
P. Nicolas Ledoux.
Les Thugs
Come on People
Vinyl Live
2012
Slow Death record