Mouches à feu

MOUCHES À FEU – Lucille Bonato

Mémoire de recherche réalisé dans le cadre du DNSEP Art ESBA Angers 2017/2018

Les spationautes s’adressent à nous ; un individu va nous raconter ;

une femme rousse vit sa dernière fiction.

 

C’est une histoire de chantier.

Des maisons en chantier où vous jouerez au papa et à la maman.

Des instants de vie que vous cultiverez, entretiendrez.

Alors, vous enlèverez les mauvaises herbes du jardin,

les jetterez,

mais vous allez les regretter.

Elles fleuriront, s’épanouiront, se faneront. Comme vos souvenirs.

Vos souvenirs contiennent tant d’images,

d’instants précieux que vous ne voulez pas perdre.

Alors, des individus vont venir les récolter

ces souvenirs pour mieux les conserver,

car tout est voué à disparaître. Vous allez oublier.

Vous allez oublier et vous allez oublier

la couleur de sa robe, la clôture blanche

de la maison, les tomettes au sol, les graviers, son prénom.

Si vous ne pouvez pas vous souvenir,

pas d’inquiétude nous le ferons pour vous.

Surtout ne plantez pas d’arum.

Ça risquerait de pousser comme du chiendent.

 

PARTIE 1 – Les crocodiles ne verront plus les ruines du futur.

Alors, il a fouillé les cartons.

Un chantier sans fin.

Il aimerait comprendre le sens des archives, pourquoi est-ce que l’on conserve des objets qui prennent

la poussière, alors il se raconte des histoires, se projette dans une fiction.

Comment démêler la fiction de la réalité ?

Un carton tombe au sol et déballe tous ces reliquats.

Et toi, si tu tombais sur ces archives, sur ces ruines d’un autre temps, tu ferais quoi ?

Ces ruines, ce sont des archives photographiques, des vidéos de famille et autres vestiges

d’il y a longtemps. Il s’attarde sur des photos sur lesquelles les aînés ont tant à dire.

Elles transpirent la guerre d’Algérie, où sa mère lui chuchotera : « Il a vu l’horreur là-bas ».

Ce sont tous les frères et sœurs d’Albert et Thérèse sur celle-ci.

Ces gens qui ont été sur cette photo. C’est le mariage.

C’est sa mère et ses deux frères, Stéphane boudait ce jour-là.

Finalement, c’est lui sur cette vidéo, c’est la voix de son père sur cette vidéo.

Ce sont ces fragments de mémoire, d’instants perdus, qu’il a perdus, mais qui restent encrés dans l’image.

Ces ruines, elles se confrontent à son présent et feront sens dans un futur.

On a déterré ces ruines, il est temps de les laisser reposer,

quelqu’un tombera bien dessus un jour.

 

Et on demandera des comptes à l’humanité.

On cherchera à comprendre parce que les ruines ne parlent pas.

Elles fixent juste une image, un instant.

Un travail d’exhumation du passé, d’archéologie qu’il a entamé dans cette ville.

C’est dans cette ville en flammes qu’il s’interrogera.

Nous marcherons sur des ruines antérieures à votre existence. C’est un fléau.

Un futur où les affres de l’humanité ont contribué à l’élévation des ruines.

Un futur, où nous conserverons les bouteilles, où il n’y aura plus de palmiers,

où nous ne nagerons plus dans l’océan, où les crocodiles seront privés de soleil.

Il n’est question que de bruit, de fission 1, de chantier.

Une pandémie, une autre « Fin du monde » 2.

« La grande ville, coupée du réel, inorganique, doit jour après jour, heure après heure être défendue

contre les éléments comme s’il s’agissait d’une invasion ennemie. »

Nous élevons, nous récoltons vos ruines.

Vous vous complaisez dans ces amas de gravas.

Chut.

Il ne devrait pas être là. La maison s’érige au-delà du quatrième mur 4.

La maison jaune. Toutes les bouteilles sont réunies là-bas.

« Une tempête soufflant du Paradis » qui, « sans cesse amoncelle ruines sur ruines. » 5

Dis, retombes un peu sur tes pieds, en même temps que tu t’écrouleras par terre.

Tu te mets maintenant à te préoccuper de l’avenir de ton espèce ?

C’est trop tard.

 

1 Brulhart N, Mey A, Dubosson S. trad. de Lang, Nick. Fission, précédé de Nick Lang, 

Une expérience dans l’inhumanisme, Robin Mackay. United kingdom : Urbanomic, 2014, 64 pages

2 Van Hoddis, Jakob. Fin du monde, trad. Louis Aragon, Revue Littérature n°6, 1er novembre 1922

3 Davis, Mike. Dead cities. Paris : Les Prairies ordinaires, 2009, p.75

4 Chalandon, Sorj. Le quatrième mur. Paris : LGF, 2014, 329 pages.

5 Benjamin, Walter. Sur le concept d’histoire in Oeuvres III, Paris : Gallimard, p.434.