MANFREDO TAFURI, UNE THÉORIE CRITIQUE DE L’ARCHITECTURE. UN PROJET DE THÈSE DE MARCO ASSENNATO.

Le lundi 13 février, à l’Université de Paris I Panthéon-Sorbonne, Clémence de Montgolfier a assisté à la présentation du projet de recherche de Marco Assennato sur le théoricien Manfredo Tafuri.

Marco Assennato, détenteur d’une thèse de philosophie à l’Université Degli Studi de Palerme, prépare actuellement sa seconde thèse à l’Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Paris Malaquais, sous la direction de Jac Fol. Ses recherches portent sur l’évolution de la notion de « projet » en architecture, sur la temporalité de la conception à l’achèvement, remplacée aujourd’hui par le principe de l’urgence, et la notion d’état d’urgence qui permet selon lui, de créer des espace d’exceptions (qui ne sont pas soumis aux règles habituelles) qui réglementent la vie des hommes. « L’arène du logos, la politique, l’événement de crise ne peut être qu’une action rapide: une voie d’urgence, où les règles n’ont pas à être partagées ».

La thèse de M. Assennato, intitulée : « Une Marseillaise sans Bastille à prendre. Manfredo Tafuri enquête par la philosophie », porte sur Manfredo Tafuri (1935-1994), historien italien de l’architecture, pour qui l’histoire de l’architecture joue sur des niveaux critiques, théoriques et idéologiques. A son avis, comme d’autres domaines culturels, mais plus encore, en raison de la tension entre son caractère autonome et artistique et ses dimensions techniques et fonctionnelles, l’architecture est un domaine défini et constitué par la crise. Malgré une prise en compte de sa pensée par un nombre important d’architectes, il n’a pas laissé d’héritier dans le domaine théorique. Marco Assennato se propose d’analyser le dispositif du refoulement de ses théories et d’interroger l’actualité de sa pensée architecturale.

A suivre, Clémence de Montgolfier

Marco Assennato est né en 1978 et vit à Paris. Il a dirigé un séminaire à l’Université Degli Studi, intitulé « Ethique et Politique en Architecture ». Il a publié de nombreux ouvrages dont un récent : Linee di fuga Architettura, teoria, politica, Duepunti Edizioninovembre 2011 1.