Pensées toutes particulières pour Didier Lamandé

Sam s’était trompé, ou peut-être plus simplement il n’avait pas voulu voir que la situation était grave

pourtant il l’avait ressenti bien avant qu’on lui annonce

et c’est comme si sa volonté d’y faire face l’avait biaisé

La peur de la mort, nous repousse chaque fois un peu plus

Il avait beau avoir convoqué les joyeux et bons esprits trublions cela n’avait pas suffi,

l’envoi du coussin péteur de la Manufacture des Cactées pour raviver les forces était arrivé trop tard,

ilelle se sentait tellement triste,

Today, today, hier, we loose someone, 

un être grand, qui a accompli de grandes choses, des rencontres simples

toujours humble et profondément engagé,

toujours partant pour de nouvelles aventures,

and looking for ce petit point de complicité avec les artistes pour que se révèle le plus juste des projets.

Une excitation sans cesse renouvelée, comme à la pointe

D’ailleurs le jardin de Didier a toujours été à la pointe

elle se sentait triste

ilelle triste

que faire d’autre ?

Quelle chance ilelle avait eu de ces moments de travail privilègié !

Quoi dire ? Que faire ?

récupérer petit à petit

poursuivre ce qui est déjà été entamé,

continuer à ouvrir grands les yeux, puis les fermer régulièrement,

pause

haletante,

rainglasses,

Maladroitement, Ilelle agitait une main au dessus de son épaule. Un geste d’adieu plein d’émotions.

 

A toi, à vous, proches, ces pensées toutes particulières,
Anabelle, Sam et les autres