Les pensées écarquillées de Sam Moore, 14 octobre 2016

Un nuage, un coquelicot, un coquelicot derrière le nuage, le nuage dans le coquelicot, tandis que la roue de l’escabeau tourne. Et si l’éolienne se ventilait de coquelicots

Reprise,

Puis, des observateurs on passait aux explorateurs,

Les explorateurs du bout de l’arc en ciel.

Sam avait trouvé l’œil en cherchant à découper un cercle en 7 parts égales. Dès lors, l’oeil miroitait de ses 7 couleurs : rouge lèvres, orange poisson, jaune d’or, vert printemps, noir nuit, bleu ciel et rose bonbon…

L’enfant qui porte un sweet sur lequel vient se glisser de l’épaule à la poitrine une gigantesque poulpe aux tentacules agitées, exalte mes pupilles. Pour un peu je nage.

Sacré nom d’une pipe !

Les explorateurs du bout de l’arc en ciel doivent en voir de toutes les couleurs.

Melle Moussu se préparait au grand bal

un écart maquillé dans l’écarquille des pupilles

tandis que les petits crustacés, Vargula Hilgendorfii s’improvisaient sur les flancs des montagnes, provoquant des flashs lumineux par intermittence.

Le di manche chez Lé on on s’dan di nait sur l’ac cor dé on…

Les pensées écarquillées de Sam Moore, 14 octobre 2016