Extrait de Les pensées de Sam Moore et suite en hiver …(II)

Nous sommes heureux de reprendre contact avec Sam Moore.
Voici les dernières nouvelles :

 m m mmm     m m mmm  m m mmm m m  mmm  m m m   m m mmmmm      m  m mmmmmm
Du bas vers le haut, Sam Moore continue à se demander pourquoi l’escalier tourne, dans un sens puis dans l’autre. Dans la chute du haut vers le bas, les aiguilles tournent rond. En remontant, à l’emportée, les aiguilles tournent à rebours comme si elles étaient conscientes d’être à la bourre. D’ailleurs, c’est sans doute pour ça que l’on descend plus vite que l’on monte. C’est beaucoup plus difficile le rebours,
ça s’accroche dans les talons et
dans la bouche vue d’en bas.
Vue du haut, les bras à l’air s’agitent, et cherchent des points d’accroches. Une tentation. Les hauts des bras s’agitent comme des antennes prêtes à se connecter. Les bras agitent l’air.
Vacuum.
Stone of the air. 
Sam Moore portera le caillou à sa bouche trois fois et pas davantage, pour ne pas tomber dans l’exactitude des gestes. Mais il continuera à fredonner la ritournelle Show me the rock. Seule sa voix sera modifiée.
Tandis qu’à l’avant, parées d’inox, les machines tournent, un coup de manivelle avant, arrière, avant arrière, avant. Tandis que le sélecteur se délecte de ses 3 boules que le hasard du va et vient vient de lui offrir.
Miel, Moules, Persil. 
Résistance, un appel au jeu et au renouvellement des relations. Et si d’emblée, le sélecteur nous invitait à passer du côté de l’indicible.
Entrée,
et Nota PB, le chat se profile…

Extrait de Les petits verres de Sam Moore, 2015 sur Chains de Patrick de Glo de Besses dans Enseigne et Glasses, Patrick de Glo de Besses et Anabelle Hulaut, Granville Gallery, 23 rue du départ 75014 Paris. Exposition jusqu'au 20 février 2015. Prise de vue : Sylvie Pakiry

Extrait de Les pensées de Sam Moore et suite en hiver… 
(cf. Enseigne et Glasses, Patrick de Glo de Besses et Anabelle Hulaut, Granville Gallery, 23 rue du départ 75014 Paris, exposition du 17 janvier au 20 février 2015.