L’incroyable Charlotte Abramow chez Fisheye Gallery, à Arles

Charlotte-Abramow-Equilibre-instable-et-jaune-2014-Fiskeye

Charlotte Abramow, Equilibre Instable et Jaune, 2014, photographie, 21 x 14 cm, couleur. ©CA

Dans la galerie arlésienne du magazine spécialisé Fisheye, l’artiste belge Charlotte Abramow photographie des corps féminins, le sien, ceux de sa génération (elle est née en 1993) et d’autres femmes. Très médiatisé via les pseudos réseaux sociaux et le monde de l’audiovisuel (clips pour la chanteuse de variété francophone Angèle), elle s’applique à construire des représentations dans une lignée surréaliste. Placée à l’entrée de la galerie, une image insolite montre un corps au sexe indéfini. Abramow photographie son modèle alors que ce dernier fait le poirier avec une jupe qui lui recouvre tout le bas, des reins aux avant-bras. Nu, le fessier se dévoile comme les jambes, le décalage peut faire sourire mais la finesse de l’éclairage donne à l’ensemble de la composition une esthétique très sensuelle et pleine d’énergie.

Christophe Le Gac

https://www.fisheyegallery.fr/expositions-fisheye-gallery/

https://www.charlotteabramow.com/works/