EXTRAIT DE LES PENSEES ET DIVAGATIONS DE SAM MOORE REMONTANT LE BOUDOIR ET MUNI DE LUNETTES DIVERGENTES … X (14 SEPT)

Quand j’ai bien mangé, mon ventre devient extravagant.

Entre La providence et adopter un fennec, le choix peut-être difficile sans doute.

Tes talons sont hauts mais n’atteignent pas le quart de ses talons. 

Ô la bienheureuse perchée sous la voûte. 

Je me sentais prête à chanter toute la nuit.

Que les sons soient les bienvenus !

A tue-tête, décomplexée et totalement comme

soufflée sur le cul

Emma l’entendait bien aussi. Lamaline ne saisissait pas tout. Les bougies n’avaient pas encore été soufflées, elle en était certaine mais le vent s’insurgeait contre ses volutes.
Il aurait suffi d’une allumette pour enflammer l’ensemble. Les pompiers arrivèrent aussi. L’eau s’était infiltré dans les plafonds créant quelques boursouflures, prêtes à éclater aussi.
Sam Moore semblait un peu décontenancé, pour la première fois, son sentiment de manque devenait plus grand. Pinceaux, blushs, et blaireaux lui manquaient profondément. Il voulait peindre leurs ombres.
Le ballon que Sam avait reçu, tel un billet doux aux allures re-belles et identifié comme réseau inter-minette sous la houlette du Shnou, était à plat. Ou plutôt a drawing, il semblait avoir été dégonflé, comme projeté dans le canon à dessins.  Sa respiration était dans l’entre deux. Sam se demandait s’il ne lui faudrait pas répondre par un chant d’apnée et de quelques boutons en guise d’appel du pied. Tel the rabbit pan pan prêt à alerter les autres du danger imminent.
C’est ce qui arrive sans doute lorsqu’on ne pense qu’à peindre. Il sentait bien que ses pinceaux s’impatientaient. Une nouvelle organisation allait s’imposer. Les ombres portées allaient passer sur le devant de la scène. Il y aurait forcément un décalage. Sam sentait que c’était ça qui l’intéressait. Cette fois-ci l’espace n’aurait pas besoin d’être,

Des objets probablement chuintés.

Il ne garderait probablement que leurs ombres.
Fricatives,
shadows,

Sam Moore

Extrait de Les pensées et divagations de Sam Moore remontant le boudoir et muni de lunettes divergentes …  X (14 sept) avec un œil sur le réseau Inter-minette d’Alain Biet et un autre sur le montage d’exposition de Guillaume Pinard à la Chapelle du Genêteil/Le Carré.