DEUX DISCIPLINES SPORTIVES : LE BIATHLON & LE COMBINE NORDIQUE. DEUX STADES S’OPPOSENT

Marseille vient de se qualifier en quart de finale de la Ligue des Champions. Bonne nouvelle ! Heureusement, le Stade Vélodrome est en rénovation. Il en a besoin, son architecture devient vieillotte. Mais l’actualité sportive la plus intéressante et la plus fameuse ne se tient pas dans le sempiternel jeu de balle au pied. Il faut regarder du côté de la fin de saison des sports d’hiver, les moins connus du grand public, et pourtant les plus spectaculaires et les plus lucratifs en titres et médailles pour la France : le combiné nordique et le biathlon. Le combiné nordique comporte deux épreuves. La première : le saut à ski. La seconde : le ski de fond. Le biathlon en compte deux aussi. Un mélange de ski de fond et tir à la carabine sur cibles fixes. Les championnats du monde de cette discipline olympique viennent de se terminer dans la mecque de ce sport, en Allemagne, en Bavière, à Rupolding exactement. La France, grâce à Martin Fourcade – triple champion du monde – et Marie-Laure Brunet – trois fois vice-championne du monde – termine devant l’Allemagne et la Norvège aux tableaux des médailles. Un exploit car en Norvège tout ce qui touche de loin ou de près au ski de fond est sport national, logique. Et en Allemagne, le biathlon passe à 20h30 à la télévision, comme le football. Alors saluons la performance française car nous possédons très peu de licencié(e)s et encore moins de sites.
Par contre, côté installation sportive, les organisateurs allemands ont soit disant investi plus de 10 M d’euros. Certainement pas dans l’architecture ! Il n’y en a tout simplement pas. Il suffit de regarder les deux visuels ci-dessous. Une construction sommaire fait office de tribune.

Captures de l’animation 3D issues du site promotionnel et d’informations de Rupolding
www.ruhpolding2012.com

Partons maintenant en Norvège, sur les hauteurs d’Oslo, à Holmenkollen, où ils ont eu l’excellente idée de demander à JDS / Julien De Smedt Architects de dessiner pour 2010, un sautoir à ski – Hop / Holmenkollen Ski Jump -. Une merveille ! L’ensemble du site est à la hauteur de la “Tower Homenkollen”, devenue, depuis son inauguration, un chef d’œuvre de l’architecture, à l’instar de “Bergisel Ski-Jump” conçue par Zaha Hadid en Autriche, à Innsbruck. Le travail à partir de la topographie du site, mêlé à celui sur les courbes aérodynamiques engendrées par la glisse des sauteurs, enrichi par le soin apporté au choix des matériaux, donne à l’ensemble une cohésion et une expression explicite. Notre homme volant et néanmoins redoutable fondeur – le franco-américain Jason Lamy-Chapuis – a choisi ce site pour remporter son troisième globe de cristal consécutif. Seuls deux autres sportifs avaient réussi cet exploit.

Christophe Le Gac

Deux sites pour suivre les compétitions et se rendre compte des environnements architecturaux dans lesquels les skieurs et spectateurs évoluent : http://www2.biathlonworld.com/en/home.html

http://www.eurosport.fr/combine-nordique/

Toutes les images ci-dessous proviennent du site web de Julien De Smedt Architects. http://jdsa.eu/hop/